Comment ne pas rater son permis ?

Pour certains, l’examen du permis de conduire est facile. Pour d’autres, il s’agit d’un lourd fardeau à passer.

Dans tous les cas, retenez que vous devez faire un grand effort pour ne pas la rater. À travers ce guide, découvrez les informations utiles pour réussir votre examen du permis de conduire.

Les points à maîtriser pour réussir le jour du permis

Si vous vous apprêtez à passer l’examen du permis de conduire, retenez qu’aucune notion étudiée n’est à négliger pour réussir le jour du permis. Généralement, lors des séances d’apprentissage de nombreux modules de cours sont abordés par les moniteurs. Le premier, porte sur le véhicule. Avec ce module, vous comprendrez les caractéristiques d’un véhicule et ses commandes. Le deuxième module aborde le conducteur du véhicule ainsi que les facteurs qui influencent sa conduite afin d’éviter les dangers sur la route.

Le troisième parle de l‘environnement de la conduite. Il s’agit notamment des marquages de la route, de la signalisation, etc. Le quatrième module de cours enseigne au conducteur les comportements à risques au volant. Pour finir, il est important de détenir une maîtrise minimale des exercices qui reviennent à l’examen comme l’exercice du créneau.

En tout état de cause, comprenez que cette liste des notions n’est pas exhaustive et qu’elle peut varier d’un pays à un autre. Toutefois, les informations abordées y sont identiques.

Le permis de conduire est-il difficile ?

Parfois, la plupart des jeunes estiment que le permis de conduire est difficile. Même si ce constat est relatif et varie en fonction du candidat, il faut admettre que dans le fond, il s’agit d’un examen complexe. À titre d’exemple, on se réfère beaucoup plus à la phase pratique du permis B. Cette phase est souvent difficile, surtout pour les candidats stressés par nature. Ces derniers paniquent plus vite, car ils font face à un environnement imprévisible, tout le contraire d’un examen scolaire.

Si vous paraissez excellent à l’école, ne pensez notamment pas que l’examen du permis est acquis pour cette raison. De plus, il faut savoir que pendant l’examen de conduite, vous n’aurez pas suffisamment de temps pour réfléchir à une question. Tout se passe généralement en quelques secondes. Cet aspect augmente également le niveau de difficulté du permis de conduite.

Toutefois, si vous savez vous contrôler et que vous adoptez une bonne discipline dans votre apprentissage, vous vaincrez facilement cette épreuve.

Pour quelles raisons les gens ratent leur permis ?

Plusieurs facteurs sont à l’origine de l’échec au permis de conduire. Selon des études menées sur plus de 1564 personnes, on constate que l’échec est influencé par :

  • le quotient intellectuel (QI) du candidat
  • sa profession-*+
  • le poste occupé
  • ses compétences
  • son niveau d’études

Plus votre quotient intellectuel est faible et moins vous avez de chances à réussir le permis de conduire. De même, la profession exercée du candidat serait une cause d’échec à l’examen du permis, selon la même étude. Aussi, les personnes qui ont un niveau d’études élevé semblent susceptibles de vite échouer. Pour aller dans le même sens, comprenez que le fait d’être un génie à l’école ne vous prédispose pas forcément à réussir aisément le permis de conduire.

Rater le permis : rien de gave

Même si vous pensez que le permis de conduire est compliqué, sachez qu’en France, plus d’un million et demi de candidats s’y présentent chaque année. Et près d’un million de permis sont délivrés tous les ans, selon l’INSEE. En plus, retenez que les 2/3 de la population française détiennent ce fameux parchemin.

Par ailleurs, si vous avez raté votre épreuve théorique, sachez que vous pouvez le repasser dans un délai de quinze jours. Si par contre, c’est la phase pratique que vous avez ratée, il vous faudra patienter 24 mois avant de se représenter.

Comprenez aussi que vous avez la possibilité de passer votre permis en candidat libre lorsque vous n’avez pas le temps ou les moyens de suivre les cours dans une auto-école.